Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TKM GLOBAL
  • TKM GLOBAL
  • : « Des peuples se rendront à la montagne de la maison de l’Éternel en foule, et diront : venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. » Cette parole du prophète Esaïe soutient l’esprit et la mission de ce blog : enseigner le peuple de Dieu par la parole de Christ.
  • Contact

Recherche

8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 22:18

 

Les hommes livrés au mal ne comprennent pas ce qui est juste, mais ceux

 qui cherchent l’Éternel comprennent tout. 

Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 19:27

Il y a des hommes qui nient qu'il y ait un enfer et des peines éternelles pour ceux qui ne se laissent pas sauver par Jésus-Christ :

                « Comment Dieu qui est Amour pourrait-il préparer quelque chose de si horrible? »

Mais ces faux docteurs oublient que Dieu est aussi un Dieu saint. Dieu qui veut leur faire la grâce est aussi un juste juge. Que diriez-vous d’un juge qui laisserait un meurtrier en liberté sans purger sans peine, en ayant les preuves certaines entre les mains?

Dieu veut par la mort représentative de Christ, pardonner les pêchés même du plus grand pécheur. Mais nous devons très sérieusement mettre en garde celui qui ne veut pas être sauvé.

Voici quelques déclarations très claires de la parole de Dieu :

« Allez-vous-en loin de moi, maudits dans le feu éternel qui est préparé pour le diable et ses anges » (Matthieu 25,46).

« Mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point » (Marc 9.46).

« Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, ou sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles » (Apocalypse 20.10).

« Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20 :14-15).

« Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort » (Apocalypse 21.8).

« Lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus. Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force… » 2 Thessaloniciens 1 :7b-9).

Les écritures nous montrent clairement que cette peine dure éternellement, il n’est donc pas possible d’envisager un retour à la « normale ». Tout est fait sur la terre des vivants ou pendant que l’on vit sur cette terre des hommes.

Que faire pour être sauvé selon la Bible ou la parole de Dieu?

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé » (Romains 10.9).

« Mais a tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donne le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu » (Jean 1.12-13).

Prière à faire individuellement avec foi pour être sauvé et recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de votre vie : 

Père Céleste, je viens à toi au nom de Jésus. Ta parole dit : « Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé » (Romains 10.9). Tu as dit encore que mon salut est le résultat de ton Esprit qui me donne une nouvelle naissance en entrant dans ma vie (jean 3.5-6).Sur ces paroles, je confesse que Jésus-Christ est Seigneur. Je crois dans mon cœur que tu l’as ressuscité des morts.  J’accepte Jésus-Christ comme  Seigneur et Sauveur de ma vie. Merci pour le pardon de mes péchés, pour ma nouvelle naissance et pour le don du Saint-Esprit dans ma vie comme  tu l’avais promis dans ta parole. Amen

 

Après avoir dit cette prière, laissez-moi vous dire, bienaimé(e) en christ que vous n’allez pas mourir la seconde mort, car votre vie est cachée à partir d’aujourd’hui en Jésus-Christ.

 

Le chemin du bonheur et TKM

 

Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 19:11

 

Géant : Individu de stature anormalement élevée, comme Og, roi de Basan, dont le « le lit de fer » mesurait 9 coudées communes de long sur 4 de large (Dt.3.11) ; Goliath de Gath était haut de 6 coudées et un empan( 1S.17.4); et l’homme tué par Benaya, de 5 coudées(1 Chr.11.23). On comptait aussi aux nombres des géants une race d’hommes vigoureux, les Anaqim, et d’autres peuples primitifs du pays de Canaan et  de la contrée située a l’Est du Jourdain (Dt.1.28; 2.10, 11, 20,21;9.2). Quand les Hébreux s’emparèrent de Hébron, les Anaqim qui échappèrent à la destruction se refugièrent dans les villes des Philistins. Goliath de Gath, Yichbi-Benod et d’autres Philistins de très haute taille appartenait probablement à cette race expulsée des Anaqim (1S.17.4;2S.21.15-22). Le nom de la vallée des Rephaïm, ou des Géants située près de Jérusalem, rappelait le souvenir de la race primitive d’hommes forts qui avaient longtemps habité cette vallée (Jos.15.8;18.16; cf. 12.4; 13.12).

Le sens exact de Nephilim, que Gn.6.4 et Nb.13.33 rendent par géants, est incertain; ce mot dérive de naphal, tomber, de sorte qu’on pourrait appeler « les tombés », les êtres particulièrement méchants et forts issus des unions coupables mentionnées dans Gn.6.2, 4. C’est parce que nephilim se retrouve dans Nb.13.33 en rapport avec les enfants d’Anaq « de haute taille » (v.32), qu’on a traduit : géants. Il s’agit dans ce passage d’une tout autre race, puisque la première avait été détruite par le déluge. La mythologie grecque parle aussi des géants, les Titans, révoltés contre les dieux.

 

 Nouveau Dictionnaire Biblique

Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 20:47

 

Père Eternel, relâche l’onction pour le succès sur toute chose que j’entreprends au nom

de Jésus-Christ.

Repost0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:09

Do you believe God really answers prayer? Really and truly... that God hears your personal prayers and cares enough to respond?

 

Your answer to those questions probably dictates if, when, where, and how you pray.

 

You know, prayer can serve many purposes, but generally speaking, it's an intimate conversation with God. Prayer involves Him stirring our hearts, us communicating with Him, and then listening for how God may respond to us.

 

Now, when it comes to prayer, there are a lot of folks who have the idea that God doesn't want us to ask Him questions. But that's not true! God delights in His children asking Him questions. In fact, God was asked questions… big and small... all the way through the Bible.

 

One of the people who literally put God "on trial" was a man from the Old Testament named Habakkuk. Habakkuk was a prophet in Judah, and he felt the full weight of the problems, pressures, sins, and difficulties of his family and of his nation.

 

And although Habakkuk lived a long time ago, his story is extremely relevant…especially when you look at modern history and all that we're dealing with in America and around the world.

 

In Habakkuk 1:2, Habbakuk asked the following of the Lord:

 

"How long, O LORD, will I call for help, and You will not hear?"

 

This was one of those big, deep, tough, "life" questions that Habakkuk was asking God. In the midst of all the chaos surrounding his life, he was basically asking, "God, where were you when I needed you the most?"

 

Habakkuk was grappling with something each of us deals with as believers: unanswered prayer. He was complaining about the silence of God… and in his heart he desperately wanted to know why God wasn't answering his prayers.

 

I'm sure you've probably felt this way before. Anyone who's been walking with the Lord for any amount of time has. We want answers when we pray! And it's frustrating when it seems like God is silent.

 

If you've ever felt this way, or even feel this way today, I have a word of encouragement for you. God does answer prayer. But He does it in four different ways.

 

"I can't hear you." Sometimes the Lord can't hear us when we pray. And it's not because we need to talk louder or speak more clearly. Sometimes God can't hear us when we pray because according to Psalm 66 and Isaiah 5, there is sin in our life.  

 

"No." Sometimes the Lord says "No" when we pray. And while this can be a very difficult answer to receive, it's still an answer…regardless if we understand His decision at the moment or not. God is able to reveal His strength in you and me when we are broken and weak. So there is a purpose when God says "No."

 

"Yes." There is true power in prayer. And when we pray in Jesus' name, He may also say "Yes." "Yes, I'll forgive. Yes, I'll heal. Yes, I'll step in to help."

 

"Wait." Sometimes the toughest answer to receive from God is "Wait." When this happens, we need to remind ourselves that God is in control and can certainly handle our situation. We need to allow Him to continue working in whatever way He sees fit. And we can't try to take back the situation, but must truly be patient and wait on God's timing!

 

And this is exactly what God said to Habakkuk. He told him, "Even though you don't think I'm listening, Habakkuk, I am working on a plan that is so much larger than you."

 

The truth is, even though Habakkuk couldn't see it, God was working the whole time! And the same is true in your life as a follower of Christ. If you're in a holding pattern, trust that God is working, and that He is sovereign over all the details in your life.

 

God indeed does answer prayer…and, yes, your prayers!

 

Source: crosswalk.com

Repost0
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 16:54

  Kinshasa, le 12 décembre 2011 - (D.I.A.) - Au cours de la conférence de presse qu’il a tenu ce lundi 12 décembre 2011 au Centre catholique Lindonge, le Cardinal Laurent Monsengwo, Archevêque de Kinshasa, estime que l’analyse des résultats de l’élection présidentielle qui ont été publiés le 9 décembre 2011 ne sont pas conformes à la vérité ni à la justice. Cependant, le prélat appel les contestataires d’interjeter appel auprès de la Cour Suprême de Justice à qui, il demande de se sentir interpeller par le peuple congolais et de dire le droit. Ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration.

DECLARATION DU CARDINAL L. MONSENGWO PASINYA
SUR LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES EN RDC

Mesdames et Messieurs de la Presse,

1. Dimanche 4 décembre 2011, la CENCO dans une conférence de presse et moi-même à
l'Eglise Sainte Anne avons dans un appel demandé à la CENI que soit proclamée
impérativement la vérité des urnes.

2. A cet effet, comme souhaité par le peuple, la CENCO a publié les conclusions de son
observation et de plusieurs observateurs nationaux et internationaux. Toutes ces observations
posent sérieusement une question de crédibilité de cette élection, comme vient de l'attester le
rapport du centre Carter.

3. A l'analyse des résultats rendus publics par la CENI ce vendredi 9 décembre 2011, il y a
lieu réellement de conclure que ces résultats ne, sont pas conformes à la vérité ni à la
justice. Comment, par exemple, comprendre que le 6 décembre, Monsieur TSHISEKEDI qui
avait 5 927 728 voix sur 17 329 137 suffrages exprimés, ait le 9 décembre 5 863 745 voix sur
'18 144 154 suffrages? Il perd par conséquent 64 000 voix alors qu'on venait d'ajouter 34 000
bureaux ...

4. Mais puisque les résultats sont provisoires et doivent être confirmés par la Cour suprême de
justice, nous demandons aux contestataires d'interjeter appel, de recourir aux voies de droit et
de ne pas se livrer à la violence. Dix-huit morts pour des élections, c'est trop !

5. Dans ce cadre, l'Eglise est moralement tenu à offrir son aide à la justice pour établir la
vérité des urnes là où ont été ses observateurs. Que la Cour suprême se sente donc en
conscience interpellée par le peuple Congolais tout entier.

Fait à Kinshasa, le 12 décembre 2011

+ L. Card. MONSENGWO PASINYA

Archevêque métropolitain de Kinshasa

 

Source: www.dia-afrique.org

Repost0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 17:44

 

Des violences ont été rapportées hier lundi en RDC, notamment dans la province du Katanga où deux policiers, une électrice et environ sept assaillants ont été tués dans l'attaque d'un bureau de poste de Lubumbashi par des hommes armés. Deux militaires ont été blessés. Les opérations électorales se déroulent de manière chaotique sur l'ensemble du territoire congolais, et l'on continuait à voter dans la nuit et tôt ce mardi matin.

La situation restait très confuse lundi soir, alors que le scrutin n'était pas terminé. Des bureaux de vote n'ont pu ouvrir qu'en fin d'après-midi, et les électeurs disposent de onze heures pour déposer leur bulletin.

Ce jour de vote a été marqué par des violences à Lubumbashi, capitale de la province du Katanga (sud-est). Deux policiers et une électrice ont été tués dans l'attaque d'un bureau de vote dans la journée. Sept des attaquants (huit selon le gouverneur), des hommes armés et en civil, ont trouvé la mort.

Une multitude d’incidents ont par ailleurs été signalés presque partout dans le pays. Des électeurs baladés d’un bureau à l’autre qui finissent par se lasser... Mais ce n’est pas le plus grave.

A Kananga, dans le Kasaï Occidental des urnes déjà remplies avant le vote ont été brûlées par la population en colère. Ces cas de bourrage d’urnes sont dénoncés un peu partout. A Fizi, dans le sud-Kivu des bureaux de vote ont été fermés en début d’après-midi parce que les urnes étaient déjà pleines. A Kinshasa, dans les quartiers populaires à l’Est, à Masina, des bureaux de vote n’ont que les bulletins des législatives, ils n’ont pas reçu ceux de la présidentielle.

Deux villes du Bandundu Tembo et Banzi n’ont pas reçu le matériel électoral ce lundi matin parce que l’avion qui le transportait – ça ne s’invente pas – s’est retrouvé à court de carburant et a dû se poser ailleurs où il n’a pas pu refaire le plein.

Impossible de citer tous les incidents. L’un des derniers en date : la découverte de centaine de bulletins déjà cochés dans le coffre d’une voiture. Une foule en colère est allée montrer cette découverte au bureau des Nations unies.

Etienne Tshisekedi a finalement pu voter

Etienne Tshisekedi a pu voter après avoir tenté en vain de rejoindre une circonscription où manquaient les bulletins de la présidentielle. Sans doute pour mettre en exergue ce fait, il a fait demi-tour devant un barrage policier et s’est rendu dans un autre bureau. Pour le président sortant Joseph Kabila cela s’est passé plus calmement dans un bureau du centre-ville, l’un des rares à avoir fonctionné normalement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 15:41

Léviathan : enroulé en spirale. Mot employé dans les passages poétiques pour designer, semble-t-il, le crocodile (Job 40.25-41.26 [20-41,25] ; Ps. 74.14,S.) ou un monstre marin en général (Ps.104.26). Au sens figuré, il représente une puissance ennemie (Job3.8), et peut-être Satan lui-même, le grand serpent que Dieu écrasera à la fin des temps (Es.26.20-27.1 ; cf.Ap.12.3, 9). (Nouveau dictionnaire biblique)

 

Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:38

 

Le président Barack Obama a présenté lundi son nouveau plan de réduction du déficit budgétaire américain. Il vise à réduire de 3000 milliards de dollars le déficit du budget fédéral, grâce notamment à de nouvelles recettes fiscales d'un montant de 1500 milliards.

« Nous ne pouvons pas sortir de ce gouffre en réduisant seulement les dépenses. Il est normal que nous demandions à tous de payer leur juste part », a expliqué le président afin de justifier le contenu de son plan, dont les grandes lignes circulaient depuis dimanche dans les médias américains.

Ce nouveau programme, le quatrième du genre depuis le début de la crise de la dette américaine, prévoit de nouvelles recettes fiscales prélevées sur les catégories les plus aisées.

Il envisage, entre autres, de mettre un terme aux réductions d'impôts mises en place par George W. Bush. Une nouvelle taxe - la taxe « Buffet », du nom de l'investisseur Warren Buffet qui l'avait suggérée -, est également proposée. Elle concernerait les contribuables déclarant des revenus annuels de plus de 1 million de dollars.

"Tout plan de réforme devra faire augmenter les recettes pour aider à réduire notre déficit. Cela doit faire partie de la formule."

— Barack Obama

Si le plan est adopté, le taux d'imposition des contribuables américains les plus riches reviendrait à son niveau des années 1990. L'autre enjeu étant de faire en sorte que la classe moyenne ne paye proportionnellement pas plus d'impôts que les millionnaires et les milliardaires.

D'après Barack Obama, « ce n'est pas de la lutte des classes, c'est mathématique », a ironisé le président, répondant ainsi aux critiques de ses adversaires républicains qui l'accusent de vouloir à la fois punir ceux qui ont réussi et décourager les « créateurs d'emplois ». « Washington doit vivre avec ses moyens. Nous devons arrêter ce que nous ne pouvons plus nous permettre afin de payer pour ce qui compte vraiment », a ajouté le président.

Taux marginal maximum d'imposition - 2010

- Danemark : 62,8 % à partir d'un revenu annuel de 44 064$
- France : 49,8 % à partir d'un revenu annuel de 100 136$
- Québec : 48,2 % à partir d'un revenu annuel de 127 021$
- Ontario : 46,4 % à partir d'un revenu annuel de 127 021$
- États-Unis : 43,2 % à partir d'un revenu annuel de 380 034$
- Mexique : 29,6 % à partir d'un revenu annuel de 47 376

Source : OCDE, Revenu Canada, revenu Québec

 

Obama disposé à rogner les programmes sociaux

Le plan prévoit aussi de nouvelles mesures d'économies. Le projet du président américain table ainsi sur une baisse de 580 milliards de dollars des dépenses obligatoires sur les programmes sociaux, en particulier Medicare (assurance maladie pour les personnes âgées) et Medicaid (programme fédéral destiné aux pauvres). Il envisage également une économie de 1000 milliards de dollars sur dix ans consécutive aux retraits d'Afghanistan et d'Irak.

Les propositions du plan de la Maison-Blanche doivent être transmises à une commission parlementaire bipartisane. Celle-ci devrait vraisemblablement en rejeter la majorité. Les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, ont en effet déjà exclu toute augmentation d'impôts pour réduire la dette abyssale du pays.

Anticipant une nouvelle bataille fiscale, Barack Obama a prévenu ses adversaires politiques qu'il opposerait son veto à tout projet de loi qui diminuerait les dépenses de santé pour les plus âgés sans augmenter les impôts des plus riches et des grandes entreprises.

« Un effet dévastateur sur la croissance »

Les intéressés ont réagi avec hostilité à ce discours. « Des menaces de veto, une hausse massive des impôts, des économies en trompe-l'oeil et un renvoi de la balle sur la question des programmes sociaux, ce n'est pas une recette pour une croissance de l'économie ou de l'emploi, ou même une réduction significative des déficits », a affirmé Mitch McConnell, le chef de la minorité républicaine au Sénat.

De son côté, Mitt Romney, un des candidats à l'investiture républicaine, a assuré que « le plan de hausse des impôts du président Obama aura un effet dévastateur sur la croissance économique ».

Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 17:41

TYNDALE WILLIAM (1494-1536)

Réformateur anglais, mort martyr, traducteur de la première Bible imprimée en anglais, William Tyndale (Tindal, Tindale) appartenait à une famille du pays de Galles, marquée par l'influence de Wyclif. Il étudie à Oxford puis à Cambridge où il se consacre principalement à l'apprentissage des langues bibliques ; se promettant que désormais « en Angleterre le jeune garçon qui pousse la charrue connaîtrait l'Écriture mieux que le pape », il entreprend une traduction anglaise du Nouveau Testament. Ne pouvant la publier en Angleterre, il s'embarque, en 1524, pour Hambourg et la fera imprimer en 1525 à Cologne, puis à Worms l'année suivante. Entre-temps, il rencontre Luther à Wittenberg et il se montre définitivement acquis aux idées de la Réforme. Réfugié aux Pays-Bas où il poursuit son œuvre de traduction, il fait figure de chef des premiers luthériens contre lesquels Henri VIII tente de mobiliser Érasme et auxquels s'en prend Thomas More dans un Dialogue concerning Tyndale (1528) et dans The Supplication of Souls (1529). À la réponse de Tyndale, Answer to Sir Thomas More's Dialogue (1530), More réplique à son tour par une Computation of Tyndale's Answer (1532). Cependant, les copies que Tyndale envoie en Angleterre de son Nouveau Testament sont interceptées par Tunstall, évêque de Londres, qui en fait ainsi brûler 18 000 environ. Entre-temps, Tyndale avait entrepris de traduire l'Ancien Testament ; il fit paraître le Pentateuque en 1530 et en 1531, après avoir publié deux ouvrages Parable of the Wicked Memmon (1528) et Obedience of a Christian Man (1528) qui posent les deux grands principes de la Réforme anglaise : ceux de l'autorité des Écritures et de la suprématie du roi dans l'État.

 

Mais Tyndale est arrêté à Anvers en 1535. Convaincu d'hérésie, il est emprisonné au château de Vilvorden, près de Bruxelles, et condamné au supplice. En octobre 1536, sur l'ordre de Charles Quint, il est saisi dans la cour du château et étranglé, puis l'on fait brûler son corps. Mais l'année suivante, une nouvelle confession de foi est publiée en Angleterre qui prescrit que chaque église aura désormais une Bible anglaise. Or, l'édition qui fut utilisée pour cette universelle diffusion fut préparée par Cranmer et par Miles Coverdale, un collaborateur de Tyndale, à partir de la version de ce dernier. Ainsi la Great Bible attachée à un pilier dans chaque église paroissiale fut-elle, selon le vœu de Tyndale, régulièrement lue aux fidèles de sorte que les enfants eux-mêmes se familiarisèrent avec elle, jusqu'à en apprendre par cœur de longs passages.

 

François BURDEAU

 

Repost0

Catégories

Liens