Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : TKM GLOBAL
  • TKM GLOBAL
  • : « Des peuples se rendront à la montagne de la maison de l’Éternel en foule, et diront : venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. » Cette parole du prophète Esaïe soutient l’esprit et la mission de ce blog : enseigner le peuple de Dieu par la parole de Christ.
  • Contact

Recherche

7 septembre 2019 6 07 /09 /septembre /2019 01:34

 

Avant de faire ces prières de délivrance qui brisent les liens et jougs de malédiction, vous devriez tout d’abord recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de votre vie, par la prière, si vous n’êtes pas encore né de nouveau. Car c’est Christ en vous qui va opérer la délivrance et poursuivre l’œuvre du salut de votre âme. Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour recevoir Christ dans votre vie :

https://tkm-edu.net/priere-du-salut-acceptation-de-jesus-comme-seigneur-et-sauveur/

 

27 prières et déclarations à prononcer , au nom de Jésus , dans une attitude de droiture et de sincérité du cœur, appuyée par le jeûne, si l’Esprit du Seigneur vous persuade d'observer un moment clair de privation totale ou partielle de nourriture. Ésaïe 58: 1-14, Daniel 10: 2-3

 

Il est important de souligner que certains jougs et démons ne se brisent ou ne sortent que par le jeûne associé à la prière (Daniel 9 :3, Daniel 10 :3, Joël 2 : 12). « Mais cette sorte de démons ne sort que par la prière et le jeûne. », a dit le Seigneur à ses disciples dans Matthieu 17 : 21. 

 

Veuillez consulter un médecin avant d'observer un moment de jeûne si vous avez des ennuis précis de santé. 

 

Veuillez lire la suite ici

 

 

         TONY KUNSENDE

 

    

 

Repost0
28 août 2019 3 28 /08 /août /2019 22:05

Nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même, pour le mettre à exécution lorsque les temps seraient accomplis, de réunir toutes choses en Christ, celles qui sont dans les cieux et celles qui sont sur la terre.

ÉPHÉSIENS 1 : 9-10

	LA DISPENSATION DIVINE

Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

ROMAINS 10: 9

 

DISPENSATION (GR. OIKONOMIA)

 

Le mot « dispensation » ou « intendance » désigne les méthodes et principes selon lesquels un intendant administre les biens de son maitre. En termes bibliques, cela implique la façon dont Dieu s’occupe des hommes à différentes époques. Dieu a jugé bon de varier sa manière d’agir à travers le temps. Ainsi, la dispensation a donné son nom à la période pendant laquelle elle s’est exercée. Nous appelons la présente dispensation, qui s’étend de la mort du Seigneur Jésus à son retour, la « dispensation de la grâce », car durant cette période la grâce de Dieu est particulièrement opérante. C’est en fait la dispensation au cours de laquelle Dieu appelle les Juifs et les païens à former l’Église, le corps de Christ, par le biais de l’Évangile.

 

Pendant les quelque 4000 ans qui se sont écoulés depuis Adam jusqu’à la croix, plusieurs « temps » se sont succédé. Lorsque toutes ces époques seront révolues, toutes choses seront rassemblées sous la domination du Christ, tant les choses célestes que les terrestres (Éphésiens 1: 1 ).

 

 

« Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. »

1 Thessaloniciens 4: 14

 

La dispensation du gouvernement humain est la période pendant laquelle Dieu a livré les rênes de ce monde aux dirigeants païens. Ce temps a commencé après le déluge avec le rebelle Nimrod et prendra fin bientôt à la seconde venue glorieuse de notre Seigneur Jésus-Christ, le Ressuscité. Dieu appelle donc les hommes à se repentir en acceptant Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur de leur vie personnelle en vue d' éviter la colère du jugement de Dieu (Romains 10.9).

 

Emmaüs-TKM

Repost0
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 03:39

"Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:”

Apocalypse 3:14

LA SIGNIFICATION BIBLIQUE DU MOT AMEN

“Celui qui voudra être béni dans le pays Voudra l’être par le Dieu de vérité, Et celui qui jurera dans le pays Jurera par le Dieu de vérité; Car les anciennes souffrances seront oubliées, Elles seront cachées à mes yeux. “

ÉSAÏE 65 : 16

 

Amen: Assuré, établi.

  1. Le Seigneur Jésus est appelé l’Amen, c.-à-d. le témoin fidèle, le véritable (Apocalypse 3.14; Esaïe 65.16). Dans ce verset d’Esaïe, le mot Amen est rendu parfois par « Dieu de vérité ».
     
  2. Mot hébreux signifiant : il en est ainsi, ou : qu’il en soit ainsi (même racine que ferme, fiable, durable, la loi, la vérité, la fidélité).
    Ce mot marque l’accord avec ce qui a été dit (1 Rois 1.36); ainsi l’assemblée répond amen à ce qui lui est annoncé (1 Chroniques 16.36; Néhémie 8.6; Apocalypse 22.20).
    Il exprime également  l’engagement  (Deutéronome 27.15-26; Néhémie 5.13), le serment (Nombres 5.22), le désir (Jérémie 28.6), l’affirmation (Apocalypse 5.14;7.12;19.4) et l’insistance (Galates 6.18).
     
    Le Seigneur Jésus a utilisé « Amen, amen » traduit par « en vérité, en vérité, je vous le déclare » pour appuyer ses déclarations face à l’opposition de ses adversaires et attester la vérité de ses affirmations (Matthieu 6.2, 5,16;10.23;19.28;24.34;25.40; Luc4.25;9.27;12.44;21.3) surtout dans l’évangile de Jean (5.19,24,25;6.26,32,47,53,8.34,51,58).

     
    Dans les épitres, Amen marque souvent la fin d’un développement et la louange (Romains 1.25, 11.36; Galates 1.5; Philippiens 4.20).
     
     

A la lumière de cet enseignement sur la signification du mot Amen, le corps de christ est appelé à dire amen de manière réfléchie et responsable pour ne pas tomber dans le piège de l’ennemi. En certifiant, par la voie orale, un accord ou un engagement spirituel contraire à la volonté de Dieu de la vérité, beaucoup de chrétiens s’exposent aux menaces de l’adversaire qui rode comme un lion rugissant (1 Pierre 5.8).

 

Si nous voulons garder nos âmes en Christ, nous devrions veiller sérieusement sur ce qui sort de nos bouches (Matthieu 12.36).  Ce n’est pas du tout prudent, pour un chrétien, de répondre amen à un sermon hérétique ou à un enseignement biblique dont il ne saisit pas le sens; ce serait faire un acte de folie , car les Écritures déclarent dans Proverbes 18.30 : « Celui qui répond avant d’avoir écouté fait un acte de folie et s’attire la confusion ». La Bible renchérit ,dans le meme sens, en disant clairement que c’est un piège pour l’homme de prendre à la légère un engagement sacré, et de ne réfléchir qu’après avoir fait un vœu (Proverbes 20.25).

 

Brisons, au nom de Jésus, tous les murs, les liens y compris les autels maléfiques érigés spirituellement contre les destinées de chrétiens à cause de vaines paroles sorties de nos bouches que l’apôtre Jacques qualifie de venins mortels (Jacques 3 : 8-10) , en implorant avec insistance la force de la miséricorde de Dieu dans nos vies. La plus grande puissance que l’univers ait jamais connue, déployée en Christ par le Père Céleste, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, donne aux vrais croyants du Seigneur Jésus la victoire sur l’armée des forces des ténèbres (Éphésiens 1 :19-20). Tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, au nom de Jésus.

 

 

 NDB-TONY KUNSENDE

 Vidéo au bas de la page

 

 

Quelques versets pertinents

 

 Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu:(Apocalypse 3.14)

 

Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent (Apocalypse 5 :11-14).

 

 

Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent sur leur face devant le trône, et ils adorèrent Dieu,

 en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de grâces, l'honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen (Apocalypse 7:11-12)!

 

 Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement (Jean 5.19).

 

En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

 

En vérité, en vérité, je vous le dis, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché (Jean 8.34).

 

Celui qui répond avant d'avoir écouté fait un acte de folie et s'attire la confusion-Proverbes 18.13

 

 

Ne te presse pas d'ouvrir la bouche, et que ton cœur ne se hâte pas d'exprimer une parole devant Dieu; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre: que tes paroles soient donc peu nombreuses (Ecclésiaste 5 :2).

 

 

Mieux vaut pour toi ne point faire de vœu, que d'en faire un et de ne pas l’accomplir (Ecclesiaste5.5).

 

 

Lorsqu'un homme fera un vœu à l'Éternel, ou un serment pour se lier par un engagement, il ne violera point sa parole, il agira selon tout ce qui est sorti de sa bouche (Nombres 30.2).

 

Vous avez encore appris qu'il a été dit aux anciens: Tu ne te parjureras point, mais tu t'acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment (Matthieu 5.33).

 

 Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c'est le trône de Dieu  (Matthieu 5.34).

 

Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné (Matthieu 12 : 37).

 

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits (Proverbes 18.21).

Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée (Matthieu 12.36).

Celui qui veille sur sa bouche garde son âme; Celui qui ouvre de grandes lèvres court à sa perte (Proverbes 13.3).

 

Repost0
7 juillet 2019 7 07 /07 /juillet /2019 22:05

« Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués, je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. »

Matthieu 11 : 28-29

LE SANG DE JÉSUS A FAIT ÉCLATER LE JOUG DE L’ENNEMI

Et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang.

Apocalypse 1 :5

Selon le dictionnaire, le joug est une pièce de bois utilisée pour atteler les animaux de trait. Joug simple ou double. Joug de tête, de garrot.

Au sens figuré, le même terme synonyme de fardeau ou lien, veut dire sujétion.

 La compréhension du joug dans la Bible est relative à celle qu’on se fait de la délivrance. Pour cette raison, il est important de rappeler qu’à la suite du péché commis par le premier homme, le diable et ses démons ont imposé aux humains des jougs écrasants en les soumettant à une rude servitude du péché et de la mort. Le Christ, en revanche, oint du Saint-Esprit et de force est venu libérer l’humanité, du moins ceux qui croient en son œuvre salvatrice, de tout fardeau de vanité sous lequel elle ployait (Actes 10 : 38, Romains 5 : 18-21).

Par son Sang versé à la croix pour nous racheter, le Seigneur Jésus-Christ décréta de manière absolue, en son nom, la délivrance aux captifs. En Jésus, le grand pasteur des brebis, les vrais adorateurs ne peuvent aucunement être captifs des œuvres du diable ou contrôlés par des démons.

Aucun esprit ne pourra nous nuire aussi longtemps que nous nous laisserons conduire par l’Esprit du Seigneur au moyen de sa parole toute puissante! Ainsi, quiconque croira sincèrement en Jésus-Christ comme son Sauveur sera libéré du joug du péché et de la mort. Le sang de l’agneau de Dieu, notre Rédempteur, le Destructeur des œuvres du diable, a brisé de manière irrémédiable le sceptre avec le joug de la malédiction. Apocalypse 1 : 5-6; Romains 8 : 1, 33-34; Apocalypse 12 : 11

« Venez à moi, vous tous qui êtes chargés et fatigués, je vous donnerai le repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. », continue de dire Jésus, dans Matthieu 11 : 28-29, à tous ceux qui sont accablés sous le fardeau de tourments.

 Les versets ci-après, relatifs au joug, alimenteront davantage notre foi dans ce monde où l’imposture du diable bat son plein en ces temps de la fin par le truchement de faux docteurs de l’évangile. 

 

Quelques versets distinctifs relatifs au joug dans la Bible

 

Je suis l'Éternel, votre Dieu, qui vous a fait sortir du pays d'Égypte, qui vous ai tirés de la servitude ; j'ai brisé les liens de votre joug, et je vous ai fait marcher la tête levée. Lévitique 26 : 13

Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l'opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian. Esaïe 9 : 4

En ce jour, son fardeau sera ôté de dessus ton épaule, Et son joug de dessus ton cou; Et la graisse fera éclater le joug. Esaïe 10 : 27

En ce jour-là, dit l'Éternel des armées, Je briserai son joug de dessus ton cou, Je romprai tes liens, Et des étrangers ne t'assujettiront plus. Jérémie 30 : 8

Je briserai l'Assyrien dans mon pays, Je le foulerai aux pieds sur mes montagnes; Et son joug leur sera ôté, Et son fardeau sera ôté de leurs épaules. Esaïe 14 : 25

Ainsi parle l'Éternel des armées, le Dieu d'Israël: Je brise le joug du roi de Babylone! Jérémie 28 : 4

J'étais irrité contre mon peuple, J'avais profané mon héritage, Et je les avais livrés entre tes mains: Tu n'as pas eu pour eux de la compassion, Tu as durement appesanti ton joug sur le vieillard. Esaïe 46 : 7

Voici le jeûne auquel je prends plaisir: Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l'on rompe toute espèce de joug; Esaïe 58 : 6

Va, et dis à Hanania: Ainsi parle l'Éternel: Tu as brisé un joug de bois, et tu auras à sa place un joug de fer. Jérémie 28 : 13

Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matthieu 11 : 29-30

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? 2 Corinthiens 6 : 14

C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude. Galates 5 :1

 

Le Seigneur revient bientôt!

 

Tony Kunsende

 

Vidéo :

Repost0
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 08:26

Il dit : De quel baptême avez-vous donc été baptisé ? Et ils répondirent : du baptême de Jean.
Alors Paul dit : Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom de Jésus.

Actes 19 :3-5

LE BAPTÊME CHRÉTIEN

Christ a institué deux cérémonies que la plupart des Églises appellent sacrements. Il s’agit bien de la Sainte Cène et le baptême (Marc 16 :16, Matthieu 26 :29, Luc 22 :19-20).

 

Le baptême de Jean Le Baptiste

Son baptême était probablement le précurseur direct du baptême chrétien et une adaptation des bains rituels juifs. Il est certain que quelques-uns des disciples de Jésus ont été baptisés par Jean (Jean 1 : 35) et il semble qu’ils ont constitué cette pratique au début du ministère de Jésus (Jean 3 : 22; 4 : 1).

Le baptême de Jean Baptiste, auquel le Seigneur Jésus s’est soumis, était tout d’abord un témoignage de repentance mais aussi une préparation en vue de la venue du Messie, symbolisant le jugement qu’il allait apporter; ce serait comme une immersion dans le flot de l’Esprit de feu de Dieu (Mattieu 3 : 11).

 

Le baptême de Jésus-Christ

Il exprimait sa consécration à la volonté de Dieu et à son ministère. C’ était peut-être aussi l’expression de son identification totale avec son peuple. Après son baptême, l’Esprit vint sur lui (Matthieu 3 : 13); certains ont vu en cela un modèle du baptême chrétien d’eau et d’Esprit mais les évangélistes ne retiennent pas ces deux évènements sous le terme unique de « baptême ». Veuillez voir la vidéo au bas de la page.

 

Le baptême dans les livres des Actes

Le baptême des premiers convertis exprimait leur repentance et leur foi (Actes 2 :38). Il était administré « au nom de Jésus » (Actes 2 : 38, Matthieu 28 : 19) et était quelque fois accompagné de l’imposition des mains en signe d’acceptation par l’Église (Actes 8 :14). La relation entre le baptême d’eau et le don de l’Esprit est débattue.

Pour les premiers chrétiens, ce qui importait avant tout était la présence évidente de l’Esprit et le baptême jouait un rôle important en cela, mais on ne peut affirmer qu’il y avait un point de vue unique à ce sujet.

 

 Le baptême dans les lettres de Paul 

D’après 1 Cor 1 : 13, Paul souligne que le baptême est administré au nom de Jésus; dans Éphésiens 4 : 5, il considère le baptême comme l’une des bases de la communauté chrétienne.

Dans Romains 6 : 5 et Colossiens 2 : 12, il évoque le symbolisme du baptême : celui-ci est la mort à l’ancienne vie, dans l’identification avec le Christ. Paul le décrit comme un processus qui dure toute la vie (Galates 2 : 20, Philippiens 3 : 10). Il semble avoir compris cette purification au sens spirituel et non sacramental. A ceux qui voulaient que les chrétiens soient circoncis, il oppose la foi et non le baptême; ce qui importe, c’est la réalité de l’Esprit reçu par la foi (Galates 3 : 1-4,7).

 

 La foi et le baptême 

Le baptême d’eau n’agit pas de façon magique : il présuppose la foi en Jésus-Christ chez celui qui le demande : « Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé » (Marc 16 :16). « Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités avec en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité d’entre les morts » (Colossiens 2 :12).

 

 La pratique dans le Nouveau Testament 

Le Nouveau Testament ne nous présente aucun exemple de baptême d’enfant. Bien au contraire, il nous montre que sur sa profession de foi individuelle que chacun est baptisé (Actes 2 :38,41). Ce sont des adultes qui, ayant cru, passent par les eaux du baptême (Actes 8 : 5, 12).

En Marc 16.16, les conditions du salut sont ainsi indiquées : « celui qui(1er) aura cru et qui (2e) aura été baptisé, et celui qui n’aura pas cru sera condamné ». Vouloir baptiser les enfants revient donc à renverser l’ordre divin. Il n’est pas dit : « celui qui n’aura pas été baptisé sera condamné ».

Le livre des Actes nous apprend encore que le baptême se pratique par immersion totale (Actes 8 : 37-39) comme c’était déjà le cas pour le baptême de Jean Baptiste (Matthieu 3 : 16).  C’est d’ailleurs le sens de ce mot. Le mot grec baptizô veut dire « plonger, immerger, submerger ». Il ne saurait donc être question d’aspersion ou d’infusion. En outre, lorsqu’on a reçu un baptême illégitime ou incomplet, on doit être rebaptisé (Actes 19 : 3-5).

 

 

Houlette du Berger- NDB- TKM

 

Le baptême de Jésus-Christ

Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 19:17

Lorsqu’ils traversent la vallée de Baca, ils la transforment en un lieu plein de sources, Et la pluie la couvre aussi de bénédictions.

Psaume 84: 7

LA VALLÉE DE BACA

Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et Ton bâton me rassurent.

Psaume 23: 4

 

Baka; Baca; Baumier: est un arbuste résineux, portant le nom de Baka, ce qui selon certains auteurs, signifie dégoutter, ou verser des larmes; une sorte de baume découle de cet arbuste.

Le mot baka pourrait aussi être une substance signifiant les pleurs.

Vallée de Palestine (Psaume 84.7), tirant son nom des arbres résineux qui y croissaient; c’est peut-être la vallée des Rephaïm, car on y trouvait de tels arbres (2 Samuel 5 : 22,23); mais les versions grecque et syriaque tiennent ce terme pour une métaphore, analogue à l’expression « vallée de l’ombre de la mort ».

Baka signifie, alors n’importe quelle « vallée de larmes » ou « vallée de l’ombre de la mort ».

Cette brève et pertinente élucidation de la vallée de Baca nous exhorte, spirituellement parlant, en tant que chrétiens et disciples de Christ, à avoir toujours foi en Jésus-Christ (Hébreux 12 :2) quelle que soit l’ampleur de l’adversité ou l’antagonisme qui mettent en épreuve notre foi.

 Au nom de notre Seigneur Jésus qui est avec nous, nous transformons toute « vallée de Baca » que nous traversons en un lieu plein de sources. Aucune « vallée », représentant les forces ténébreuses, ne peut nous empêcher d’avancer vers notre destinée glorieuse, car si Dieu est pour nous, personne ne sera contre nous (Romains 8 : 31).

Notre force augmente pendant la marche et nous allons nous présenter devant l’Éternel, Dieu des armées, notre Père Céleste, à Sion, au nom de Jésus (Psaume 84 : 8).

 

Prière :

Je transforme la vallée de Baca spirituel que je traverse en un lieu plein de sources, au nom de Jésus. Ma force augmente pendant que je marche. Nul ne pourra m’arrêter. Je broie les montagnes et les collines sur mon chemin, par la puissance du Saint-Esprit, au nom de Jésus. Je me présenterai devant Dieu à Sion.

 

 

NDB-TONY KUNSENDE

 

Repost0
27 août 2018 1 27 /08 /août /2018 19:37

Afin qu'ils aient le cœur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans la charité, et enrichis d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ, mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science.

Colossiens 2 : 2-3

Dans le N.T., le mot mystère exprime une action ou une dispensation de Dieu tenue secrète jusqu’à l’heure fixée (Romains.16.25-26), ou jusqu’à ce que l’Esprit Saint ait préparé l’homme à en recevoir la communication (Marc 4.11). Un mystère contient un élément surnaturel qui dépasse l’homme en dépit de la révélation.

 

Jésus-Christ est donc le mystère de Dieu dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la science (Colossiens 2.3). La véritable adresse de la sagesse et de la science selon les Saintes Écritures s’appelle JESUS-CHRIST. Le Seigneur Jésus a fait de ceux qui l’ont reçu et accepté comme Seigneur et Sauveur de leur vie personnelle, cohéritiers de ces trésors incomparables.

 

Tout a été donné au peuple de Dieu , y compris la vie éternelle. Nous pourrions dire, avec force, aujourd’hui que nous sommes, non seulement les serviteurs de Christ, mais aussi les fidèles dispensateurs des mystères de Dieu (1Corinthiens 4.1).

 

TKM

Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 15:41

Léviathan : enroulé en spirale. Mot employé dans les passages poétiques pour designer, semble-t-il, le crocodile (Job 40.25-41.26 [20-41,25] ; Ps. 74.14,S.) ou un monstre marin en général (Ps.104.26). Au sens figuré, il représente une puissance ennemie (Job3.8), et peut-être Satan lui-même, le grand serpent que Dieu écrasera à la fin des temps (Es.26.20-27.1 ; cf.Ap.12.3, 9). (Nouveau dictionnaire biblique)

 

Repost0
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 19:56

Pédagogue. Conducteur. Gr.paidagôgos : celui qui dirige un garçon (Gal.3.24); rendu par « maître » dans 1Cor.4.15. Chez les Grecs, le pédagogue était un esclave sûr auquel on confiait le soin des enfants (Josèphe, Vie 76; Hérode. 8.75). Il les accompagnait, répondait de leur vie, de leur conduite, devait les protéger, les conduire à l’école et les ramener à la maison.
L’apôtre Paul compare la Loi à un pédagogue qui nous a conduit à Christ notre Rédempteur. La Loi révèle la justice de Dieu, nous convainc de nos fautes, nous presse de nous mettre à l’abri de la malédiction divine, et démontre l’incapacité de l’homme à accomplir les œuvres qui lui sont commandées ; enfin, la Loi expose le plan du salut au moyen de symboles et de cérémonies rituelles, propres à faire naître la foi dans le Rédempteur promis (Gal. 3.24; Rom.3.19-21; 4.15; 7.7-25)

(nouveau dictionnaire biblique)

Repost0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 03:41


 

 

Apostasie. Gr. Apostasis : action de s’éloigner de, défection, désertion.

 

« L’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits séducteurs, à des doctrines des démons » (1 Tim. 4.1).

 

L’apostasie atteindra son paroxysme avec l’apparition de l’Antichrist, et l’adoration de cet impie par toute l’humanité. Ce fait constituera sans doute l’apostasie finale car il est un des derniers signes avant coureurs de l’avènement du Seigneur Jésus-Christ.

 

« Et alors paraîtra l’impie que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement » (2 Thess 2.8).

 

Repost0

Catégories

Liens